Réduire les émissions de CO2 grâce au couplage des secteurs

Dans cet article l’association suisse de l’industrie gazière (ASIG) décrit le couplage des secteurs et ce qu’il signifie concrètement pour les domaines électricité, chauffage et mobilité. L’article présente des projets, des idées et des réalisations concrètes des systèmes énergétiques interconnectés.

  • Herausgeber: Association Suisse de l’Industrie Gazière (ASIG)
  • Seitenzahl: 13
  • Link zum Dokument
  • Hits: 103
Réduire les émissions de CO2 grâce au couplage des secteurs

A présent l’électricité, la chaleur et la mobilité sont des domaines qui fonctionnent encore largement indépendamment les uns des autres. En les reliant on ouvrira des possibilités d’intégration des énergies renouvelables dans les systèmes énergétiques et de réduction des émissions de CO2. Les technologies qui permettent cette intégration sont déjà disponibles. Quelques exemples sont le couplage chaleur-force, le power-to-gas ainsi que la mobilité électrique et la mobilité au gaz.
Le power-to-gas est une technologie qui permet de stocker sous la forme de méthane ou d’hydrogène le courant produit en excédent à partir de sources renouvelables, ceci rend possible un transfert d’énergie intersaisonnier et apporte ainsi une contribution importante à la sécurité d’approvisionnement de la Suisse. Cette ainsi que d’autres exemples de technologies sont décrites en détail dans l’article : un bâtiment locatif autonome en énergie ; la conversion du courant excédentaire (de photovoltaïque) en hydrogène (puis en méthane par l’adjonction de CO2 pour être stocké dans le réseau gazier) ; une centrale hybride intégrant gaz, électricité et chaleur à distance et d’autres exemples actuelles réalisés en Suisse.


Zum Seitenanfang
Letzte Änderung 03.12.2018